BLOG Minimaliste Mode éthique

CONFINEMENT : TRIER SON DRESSING EFFICACEMENT ET RETROUVER LE PLAISIR DE S’HABILLER !

4 avril 2020

C’est par une belle journée printanière que j’ai entrepris de désencombrer mon dressing !

Le printemps s’est installé lentement et aujourd’hui, les fleurs ornent joliment nos jardins. Pour la première fois, un changement de saison s’est opéré sous nos yeux, mais de chez nous. En effet, l’heure est au confinement et je crois qu’il n’y a jamais eu de meilleur moment que maintenant pour remettre de l’ordre dans nos placards et trier nos vêtements que l’on boude depuis quelques temps.

__La musique à tue-tête, c’est rapidement que j’ai vidé mon armoire. Et aisément, j’ai pu commencer mon tri. Entrainée par une playlist d’enfer, j’ai joué de ma créativité et me suis inventée de nouveaux looks. Et peu à peu, le goût de m’habiller est revenu, lui, qui m’avait lâchement laissée tomber.
Enfin, c’est accompagnée de mon plus fidèle acolyte (Minus) que j’ai progressivement constitué le dressing de mes rêves : un dressing minimaliste, avec juste ce qu’il faut !


Bref, je me suis éclatée ! Comme quoi, les tâches d’apparence ennuyeuse peuvent se transformer en vraies parties de plaisir !

Et si je vous montrais comment faire ? 

Suis-moi pas à pas dans le tri de ton dressing et retrouve le goût de t’habiller même en confinement. Quelques conseils & astuces sauront te guider tout au long de cet article, alors reste attentif/ve !

Le matériel nécéssaire :

  • deux gros cartons
  • un grand miroir 
  • une playlist
  • un acolyte
  • quelques accessoires : 1 paire de chaussures, 1 ceinture, 1 foulard, 1 sac, 1 chapeau

Durée : une après-midi

Retrousse tes manches, allume la musique, et sors deux gros cartons.

Let’s go c’est parti ! 

STEP 1 : SORTEZ TOUT !

Plus déterminé(e) que jamais, tu te lances dans l’aventure. Et désormais il n’y a plus de retours possibles. 
Aussi je t’invite à sortir TOUT ce qu’il y a dans ton armoire. Mais pas que ! Sors également les accessoires planqués, les ceintures entremêlées et les nombreux autres objets que tu as pu accumuler. Si tu cherches bien, je suis sûre que trouveras quelques fourres-tout bien cachés et qui prennent une place folle.

« Elle est bien gentille, mais on les mets où toutes ces affaires ? »

Sur votre lit pardi ! Je crois qu’il n’y a pas de meilleur endroit. De plus, cela vous évitera de vous assoupir entre-temps, puisque celui-ci sera bien encombré ahah !

STEP 2 : TRIEZ !

…en attendant, Minus s’est endormi…

Votre placard est nu comme un ver et votre lit ressemble à un champ de bataille. Est-ce de la panique que je perçois ? Mais non, pas d’inquiétude ! On passe justement à l’étape la plus simple. Pourquoi ? Parce que vous allez choisir tout ce que vous voulez vraiment garder. Quand je dis vraiment, c’est VRAIMENT. Je veux bien évidemment parler de ces vêtements que vous chérissez tant et dont vous ne pourrez jamais vous délester. Mais aussi de ceux qui vous rendent si belles, et dans lesquels vous vous sentez merveilleusement bien.
Personnellement, je ne pourrais jamais me défaire de ce jean bleu qui me va à ravir (ouais je me la pète deux secondes) et qui est si confortable. Et vous ?

Rangez tranquillement votre sélection dans votre armoire et place à l’étape suivante. NEXT !

Petite astuce : pendez vos vêtements favoris ! De ce fait, ils seront plus accessibles et moins enclins à être repassés. 

STEP 3 : ESSAYEZ !

Désormais, vous êtes face à un amas d’habits pour lesquels vous avez une hésitation. Et progressivement, un bourdonnement obsédant de questionnements vient vous triturer l’esprit :

« Ce T-shirt je ne l’ai jamais porté mais j’aime bien son motif. Que pourrais-je en faire ? »
– « Cette robe je l’ai mis tant de fois, mais aujourd’hui un peu moins. Je peux peut-être la garder ? »
– « Ce sac ? C’est un cadeau, ça craint si je m’en débarrasse ?
« 

STOP ! Me concernant, un doute pas de doute, mais je suis peut-être un peu radicale. Aussi, je vous invite à prendre vos deux cartons du début. Un, destiné aux vêtements que vous allez « vendre, donner ou upcycler » et un autre que j’intitulerai « j’hésite ».

Muni de vos accessoires, le moment le plus cool va commencer. Montez le son et c’est parti pour une séance d’essayage inédite !

Prenez vos vêtements un par un et posez vous la question : « suis-je apte à m’en débarrasser ? ».
Si oui, direction le carton « vendre, donner et upcycler ».
Si non, essayez-le ! Mais pas que ! Tentez d’assortir cet habit à l’aide d’accessoires. Créez de nouveaux looks et surtout amusez vous. Si vous aimez ce que vous voyez dans le miroir, c’est gagné, ce vêtement vous le gardez !
Enfin, si vous n’arrivez pas à le combiner avec d’autres et que vous ne pouvez toujours pas vous en séparer, direction le carton « j’hésite ». Et vous verrez bien plus tard ce que nous allons en faire.

Continuez ce processus pour toutes vos affaires et accessoires (même les sous-vêtements) : votre armoire se remplit peu à peu et votre lit se désemplit. C’est bon signe ! 

Petit conseil pas cher : lors de vos essayages, prenez-vous en photo ! En effet, vous risquez d’oublier ces jolies tenues que vous venez de composer. Aussi, les photos sonneront comme un rappel et vous éviteront de réfléchir à comment vous habiller.

STEP 4 : VENDEZ/ DONNEZ/ UPCYCLER, mais

j’hésite encore…

Au fur et à mesure, les cartons du départ se sont remplis et vous avez définis avec brio ce que vous souhaitiez « vendre, donner et upcycler ». D’ailleurs, voici un lien qui vous aidera à traiter efficacement cette pile : comment vendre/donner et upcycler ses vêtements ?

Seulement, il vous reste ce carton… Le carton « j’hésite » et c’est celui qui nous pose souvent problème. En effet, nous avons toutes peur de se séparer de certains vêtements car même s’ils ne nous vont plus on les aime quand même. Eh oui, c’est sentimental !

Par ailleurs, je vous propose THE solution : laissez ce carton « j’hésite » sur le côté de votre armoire durant 30 jours. Si durant cette période, vous ressortez un vêtement pour le porter, gardez-le ! En revanche, si des malheureux restent dans ce carton, il faut s’en détacher, car concrètement ils seront encore là dans un ou deux ans. On respire un bout coup et on leur dit bye bye ! Allez, je suis de tout coeur avec vous, vous allez y arriver ♡ 

STEP 5 : ALLÉGER !

Vous avez garni votre armoire de tous les vêtements que vous souhaitiez préserver, et je vous tire mon chapeau. Aussi, vous vous êtes peut-être aperçues que certains d’entre eux n’étaient plus de saison. Retirez-les simplement et réservez leur une place dans votre cave, grenier ou garage. Le fait de les enlever épurera votre garde-robe et vous permettra d’y voir encore plus clair. Serait-ce le début du minimalisme ? Je ne sais pas, mais on s’en approche… 

Un bilan, calmement ? 

BRAVO ! Si vous êtes arrivez jusque-là je vous félicite, vous pouvez être fière de vous ! En tout cas, je le suis pour vous. Regardez votre dressing, n’est-ce pas mieux comme ça ?

Cette épreuve réussie, je vous suggère de faire une petite analyse de ce qui compose le dedans votre armoire. Une étape qui selon moi reste importante, voire primordiale.

Votre dressing respire de nouveau et vous prenez conscience des trésors qu’il recèle.
Aussi, je vous propose d’observer attentivement son intérieur avec des questions simples :
– Combien j’en ai ? (des pantalons, des hauts, des vestes, etc.)
– Quelle coupe est-ce que je privilégie ?
– Quelles couleurs sont prédominantes ?
– Quels sont les basiques que j’ai ou que je n’ai pas ? Pour les connaître : ici.
– Quels sont les articles que j’ai en double voire en triple ?

Cette remise en question vous aidera à réfléchir les achats de demain et vous permettra de privilégier les habits qui vous correspondent entièrement.

Finalement, cette réflexion vous poussera à acheter la mode de manière plus réfléchie et ÇA c’est un grand pas en avant ! 

Afin de pousser la réflexion encore plus loin, un article qui pourrait vous intéresser : 
pourquoi la mode éthique prend de la vitesse ?

En conclusion…

Pour finir, j’imagine que vous vous êtes interrogés sur la quantité restreinte de vêtements que je possède. Aussi, je vous réponds en vous disant que je réalise ce tri deux fois par an depuis maintenant deux ans et que grâce à ce processus, j’ai allégé mon dressing de moitié !

D’ailleurs, et vous l’aurez compris, mon objectif est d’avoir un dressing minimaliste et je tends à y arriver. Ainsi, je considère un dressing idéal comme épuré et bien rangé. D’un simple coup d’oeil, j’arrive à percevoir tous  les vêtements de ma garde-robe et je choisis facilement ma tenue du jour. Véritable gain de temps donc, cet ensemble harmonieux me comble entièrement puisque le fait de me vêtir n’est plus un casse-tête comme il a pu l’être.
Aussi, et je rassure tout le monde par le fait que je ne m’habille jamais de la même façon. Finalement, tout est dans l’accessoirisation et dans l’harmonisation des coupes, des couleurs, des textures, des motifs et bien d’autres. C’est un appel à la créativité simplement ! 

Enfin, j’ajouterai qu’une armoire pleine à craquer est souvent signe de mauvaise santé ! En effet, frisant l’indigestion, elle est incapable de vous apporter entière satisfaction puisqu’elle croule sous d’innombrables couches. Aussi, elle ne vous montre que de manière superficielle ce qui la compose.

Une personne sachant s’habiller, ne sait elle pas le faire sans 500 vêtements dans son dressing ?

Alors si vous aimez les vêtements, prenez-en soin et soulagez votre dressing, il n’a rien demandé ! S’habiller est avant tout un plaisir, et je pense que l’on est unanime là-dessus sinon vous ne lirez pas ce genre d’article 😛 ! 

Alors prêt(e)s à relever le défi ?

Partagez-moi vos dressings désencombrés et bien rangés avec la mention @carnetderoses. Je serais ravie de voir le fruit de votre travail 😀

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Monpetitvichy 4 avril 2020 at 22 h 28 min

    J’ai hâte de m’atteler à la tâche !
    Merci pour cet article 🙂

  • Reply Laura 6 avril 2020 at 14 h 33 min

    C’est vrai que c’est la meilleure période pour faire un tri 😉

  • Reply saphidy 6 avril 2020 at 20 h 15 min

    Super article, et c’est vraiment une bonne occasion de faire du tri ! merci 🙂

  • Leave a Reply