Blogging

MES PREMIERS PAS DANS LE BLOGGING : LES 6 ÉTAPES AVANT DE SE LANCER

14 février 2019
Flatlay magazine ordinateur café lunettes

Jusque-là, l’univers du blogging m’était totalement inconnu. Comme beaucoup, j’avais déjà lu des articles de blog. Cependant, j’étais loin d’imaginer tout le travail que demande la création d’un blog et sa tenue. À mon stade, une recherche active et assidue était plus que nécessaire. Je me rendais bien compte que j’étais dépassée. Avec le net, les livres, les magazines, les podcasts et j’en passe, ce n’est pas les informations qui manquaient. En revanche, ce qui était compliqué, c’était d’utiliser ces données à bon escient. Aussi, c’est tout naturellement que j’ai eu l’idée de ce premier article. J’avais envie de partager mon expérience et de raconter l’envers du décor. D’une idée floue, à la réalisation d’un rêve, ce billet retrace les 6 étapes indispensables à sa concrétisation. N’étant pas une professionnelle en la matière, mais plutôt une débutante très curieuse, je vous donne toutes mes clés et astuces que j’ai pu découvrir.

Le sujet, la mission

À mon sens, c’est l’étape LA plus importante. Chaque projet traite d’un sujet précis et est animé par une raison d’être. Sans cela il ne pourrait exister. Pour ma part, je savais ce que je voulais raconter, mais je n’arrivais pas à définir ce que j’allais apporter. Pour m’aider, j’ai répondu à des questions simples :

  • Qui suis-je ?
  • Quelles sont mes valeurs ?
  • Quelles sont mes passions ?
  • Quels sont mes talents ?
  • Qu’est-ce que je veux faire ?

(Je réponds juste ici)

J’ai écrit, effacé, réadapté mes phrases, mes mots. J’ai synthétisé mes réponses et j’ai pu trouver :

  • mon sujet : « style de vie et mode positive » et
  • ma mission : « apporter des contenus orignaux pour aider les gens à vivre en harmonie tout en consommant de manière plus responsable »

Planification des objectifs

Pour développer mon projet et mener à bien ma mission, j’ai dû me fixer des objectifs à atteindre. Ces derniers, dits de notoriété, d’acquisition et de fidélisation ont été planifiés sur trois ans. « Trois ans ? C’est bien long ! »  En effet, seulement aujourd’hui ça me permet d’avoir une vision globale et de savoir où je vais.

« La réussite découle de l’obsession des objectifs que des obstacles à franchir. »

Germain Mputu

J’ai également travaillé au jour le jour, afin d’obtenir des résultats à court terme. J’ai donc imprimé des semainiers et déterminé des tâches hebdomadaires à accomplir. Ma planification n’est pas définitive et je l’adapte au fur et à mesure.

Se former

Réaliser et tenir un blog c’est se doter d’une multitude de casquettes. Forcément je me suis rendu compte que je n’étais pas compétente dans tous les domaines. De ce fait, j’ai suivi les formations en ligne gratuites que propose « Openclassroom ». Je vous les conseille vivement. Alors, j’ai pu m’initier au marketing digital, au marketing de contenu, au social media analytic, et j’en passe. J’ai également suivi la formation officielle de Google «Atelier Numériques », qui est très complète. Pour chacune d’entre elles, j’ai pu acquérir un certificat de réussite que j’ai pu intégrer à mon CV. Plutôt cool non ?

Cerveau collectif

La formation c’est bien, même génial. Seulement je n’ai pas pu devenir experte en tout. Aussi, j’ai bénéficié des compétences, des talents, des points forts de personnes extérieures. Mon beau-frère, infographiste de cœur m’a appris à maitriser Photoshop et a su m’apporter de nombreuses astuces. Jesse, créateur de projet dans le web marketing, m’a suivie dès le début. C’est vers lui que je me suis tournée pour la réalisation du site (choix du thème, de l’hébergeur, etc… ). Nous l’avons réalisé tous deux, pour que je puisse apprendre au maximum.

Un grand merci à eux pour leur expertise, patience, avis et encouragement.

Charte et ligne éditoriale

J’avais au bout des doigts de nouvelles compétences, je dirais même de nouveaux super pouvoirs. J’étais fin prête à réaliser ma charte graphique. C’est le moment sympa où j’ai définis :

  • mes couleurs : rouge, rose et orange pour leurs côtés optimiste et doux.
  • mes polices : la typographie Montserrat pour les titres. Playfair italic pour les sous-titres. Et la police Tahoma pour les textes. Elles ont été choisies pour leur facilité de lecture.
  • mes visuels : des photos relatives à la dimension éthique (fleurs, nature, paysage, matière, décoration, etc…)
  • mon logo : (l’histoire du logo c’est ici)

Par la suite, j’ai rédigé ma ligne éditoriale. Elle caractérise la nature des contenus rédactionnels, la façon dont ils sont organisés et mis en valeur. C’est ici où j’ai déterminé les thèmes que j’allais aborder avec vous. Comme la mode éthique, le voyage ou bien la cuisine. Pour articuler ceux-là j’ai opté pour un ton informel, cordial et chaleureux. Je voulais un style teinté d’humour et de poésie. La positive attitude tout simplement !

Contenu et calendrier de diffusion

Pour tout vous dire je stressais pas mal à l’idée de rédiger des articles. Et puis, j’ai commencé à écrire et d’un coup c’est devenu clair, fluide. J’avais toujours voulu faire ça. Mes doigts n’allaient pas assez vite pour tout ce que je voulais dire. Ouf ! J’ai noté toutes les idées d’articles qui me venaient en tête, sans vraiment les classer. Parallèlement j’avais commencé un calendrier de diffusion où j’avais inscrit tous les événements marquants de l’année qui me semblaient cohérents avec mon sujet (expos, conférences, fêtes, journées mondiales, dates anniversaires…). Facilement j’ai glissé mes idées d’articles à l’intérieur.

Finalement, plus de trois mois auront été nécessaires pour lancer « Carnet de roses ». Je travaillais du mardi au samedi, pas moins de 8 heures par jour. C’était une période plus qu’enrichissante où j’ai énormément appris et notamment sur moi. Je me suis souvent informée, inspirée. Mais j’ai aussi communiqué, échangé avec différentes personnes. Enfin, plus que possible je suis restée moi-même. Ces étapes sont propres à chacun mais m’ont semblé essentielles. Il est assez compliqué de tout synthétiser aussi n’hésitez pas à me contacter pour plus de détails. Aujourd’hui je peux partager cette aventure avec vous et j’en suis la plus heureuse. Et c’est plus passionnée que jamais que je vous laisse sur ces notes positives.

Avez-vous une idée de projet ? Ou un rêve inavoué ? Si oui, lesquels ?

Avec toute ma bienveillance, je vous souhaite de réaliser vos rêves et s’ils n’existent pas, de les créer.

« Si tu ne fais pas toi-même ce que tu dois faire, personne ne le fera à ta place, alors fais-le. »

Ludovic Hubert

*Les mots soulignés en orange contiennent des liens à suivre. Cliquez dessus pour être redirigés.

8 Comments

  • Reply Nanou 28 février 2019 at 13 h 49 min

    La richesse de ton contenu montre ton investissement même si ce n’est qu’un côté de m’iceberg !
    En tour cas, c’est agréable de lire tes articles, et les choix pour ton identité visuelle sont vraiment cohérent ! Perso j’adore 👌

    • Reply Carnet de roses 2 mars 2019 at 11 h 54 min

      Mille fois merci. Ce genre de commentaire me donne encore plus envie de continuer.

  • Reply Lola 4 mars 2019 at 11 h 38 min

    Hello ma belle,

    Bienvenue sur la toile ! Je trouve le design de ton blog très agréable et tes articles hyper clairs. Je reviendrai, c’est sûr 🙂

    à très vite,

    Lola

    • Reply Carnet de roses 4 mars 2019 at 12 h 16 min

      Merci Lola,
      Je te retourne le compliment.
      (J’attends ton prochain article avec impatience ^^)
      À bientôt et
      belle journée.

  • Reply Laure | So67 13 mars 2019 at 17 h 15 min

    très bon récapitulatif, pour moi le plus dur c’est de préparer à l’avance des articles pour tenir mon calendrier de diffusion… Mais bon petit à petit j’arrive à me motiver à tenir un article pertinent par semaine !!!!
    Bonne continuation

    • Reply Carnet de roses 14 mars 2019 at 11 h 47 min

      Salut Laure 🙂
      Merci pour ton commentaire. C’est déjà bien un article par semaine. Il faut dire que cela demande pas mal de travail. Le calendrier m’aide beaucoup mais je l’adapte au fur à mesure.
      Belle journée !

  • Reply Jeromine 15 mars 2019 at 15 h 17 min

    Super article ! Je suis admirative de ton plan de développement sur 3 ans ! Moi j’ai déjà beaucoup de mal à tenir mon planning de publication …

    • Reply Carnet de roses 15 mars 2019 at 16 h 50 min

      Je te comprends, après comme je le dis dans l’article je le change au fur à mesure. Il est dur d’anticiper à 100% . Le mieux est de ne pas se sentir trop coupable mais de savoir où l’on va.

    Leave a Reply